Hermann Scherer

Hermann Scherer Raison d’être? Performance? Quoi d’autre?

Intervenant de renom, auteur à succès et «expert en affaires»

Hermann Scherer est l’un des intervenants les plus sympathiques et ayant le plus de succès en Allemagne. Il transforme les personnes en marques afin qu’elles gagnent ce qu’elles méritent et soient aux premières loges dans l’esprit des clients. Il est convaincu que la raison d’être du marketing est plus importante que jamais pour la performance de celui-ci. En effet, les entreprises qui connaissent leur raison d’être, leur vision, leurs valeurs et leur objectif d’avenir et qui les abordent par le biais de la communication et de l’encadrement voient leur performance augmenter. Dans le même temps, il est persuadé qu’il faut aller encore plus loin et pose la question suivante: raison d’être, performance et quoi d’autre? 

Pourquoi la raison d’être et la performance ne suffisent pas.

Hermann Scherer a débuté sa carrière professionnelle en tant qu’employé de commerce dans le commerce de détail. Après avoir achevé avec succès sa formation, il a repris le commerce alimentaire de son père et, avec lui, une montagne de dettes s’élevant à 4,8 millions d’euros. Dans sa situation, beaucoup auraient jeté l’éponge. Toutefois, Scherer a accepté son destin. Fidèle à sa devise «il faut être radical pour réussir», il lui fallait quelque chose de nouveau et de plus grand. Il s’est posé la question suivante: comment gagner beaucoup d’argent le plus rapidement possible et sans investissement?Réponse: en devenant un intervenant de renom. Compte tenu de sa dette de 4,8 millions d’euros, la raison d’être était moins au premier plan que la pure performance. Une performance qu’il a réussie de façon saisissante. Bilan: plus de 3000 présentations devant près d’un million de personnes dans plus de 30 pays. Il a écrit 50 livres, disponibles dans 18 langues, et a fondé plus de 30 entreprises prospères. En outre, il fait de la recherche et enseigne dans 18 universités européennes. Dernier point, mais non des moindres: avec 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, ses dettes sont évidemment épongées depuis belle lurette. 

Abonnez-vous dès à présent à la newsletter pour le Direct Day 2022

(publié en langue allemande)

Je souhaite recevoir des mises à jour

Partager sur